Partages d'outils pédagogiques

Promouvoir l’écriture manuscrite est l’une des missions de l’Association 5E, réseau des graphopédagogues indépendantes.

Que vous soyez enseignants, en maternelle, en élémentaire, au collège, lycée ou que vous soyez parents ou professionnels aidant les enfants à mieux écrire, j’espère que cette rubrique de partages vous aidera dans votre accompagnement pour apprendre à écrire. 

Suivez Croquemine,
la mascotte du cabinet Educ'TaMine

Régulièrement, de courtes vidéeos sont publiées sur la chaîne YouTube du cabinet Educ’TaMine et relayées par le profil FaceBook Emilie Pavie graphopédagogue. Ces capsules peuvent être visualisées avec vos enfants ou vos élèves pour apprendre de façon ludique avec le dragon Croquemine. 

N’hésitez pas à vous abonner à la chaîne ! 

Suivez Graphor,
la mascotte du cabinet Grapho'Myne

A l’Est de la France, Graphor le dragon du cabinet de graphopédagogie GRAPHO’Myne publie également des vidéos. En parcourant la chaîne YouTube vous aurez des compléments pédagogiques et de bonnes idées à mettre en œuvre à la maison ou à l’école. 

Avec Mylène Schwartz, nous travaillons main dans la main et avons créé ensemble “les Mines Est-OuEst” pour mieux vous conseiller. 

 

La gym des doigts

La gym des doigts a toute sa place à la maison mais aussi à l’école pour s’échauffer les mains avant d’entrer dans une activité graphique ou d’écriture. Elle se pratique quotidiennement pour mobiliser tous les doigts, décontracter la main, muscler le pouce, assouplir l’index…

C’est un moment de jeu, d’imagination, de langage qui permet de préparer la main de l’enfant à tenir correctement son crayon. Dans les cabinets de graphopédagogie 5E, nous prenons le temps de consolider cette étape importante voire essentielle dans l’apprentissage de la tenue du crayon. 

En maternelle, les comptines à gestes et les personnages qui prennent vie avec des marionnettes à doigts sont des moyens de nommer les doigts et  de les mettre en action. Vous trouverez des exemples de comptines chez ma collègue Isabelle Godefroy, sur son site Ecriture Mode d’Emploi

Voici quelques idées faciles à mettre en œuvre pour apprendre tout en s’amusant ! 

La gym des doigts
avec les marionnettes Finger Eyes®

Gym des doigts
Jeux de doigts au Cabinet Educ'TaMine

Voici quelques exercices que je propose au cabinet pour s’exercer à bien bouger les doigts en utilisant les bagues amusantes appelées “Finger Eyes®”. 

Ces marionnettes à doigts avec leurs gros yeux sont ludiques pour les jeunes enfants. Un petit matériel qui permet d’apprendre à nommer les doigts de la main et d’imager à l’aide d’animaux, les différents gestes pour acquérir une bonne motricité fine. 

Mobilité de chaque doigt
Photos prises au cabinet Eductamine

Les jeux de pouce

Croquemine, la mascotte dragon du cabinet Educ’TaMine a découvert différents jeux pour apprendre à bouger ses doigts et surtout pour muscler son pouce ! Elle a vite compris que pour bien tenir son crayon, il fallait qu’elle fasse travailler ses doigts et en particulier son pouce. C’est LE doigt qui permet de bien faire bouger le crayon et obtenir un geste fluide et confortable pour écrire, dessiner, colorier… 

Nous vous laissons visualiser les deux vidéos intitulées “Jeux de pouce pour Croquemine”. Vous verrez que de nombreux objets ou jouets peuvent être détournés pour s’amuser à faire bouger ses doigts. Bonne découverte à vous. 

Et à présent, c’est à votre tour de vous entrainer pour progresser comme Croquemine et les élèves du cabinet Educ’TaMine ! 

La pâte à modeler

Qui aime la pâte à modeler ? Nous les enfants ! Nous les enseignants ! Nous les graphopédagogues ! 

Oui, les enfants aiment la manipuler, la déchirer, l’étirer, la malaxer, l’aplatir, la rouler, l’écraser, l’écrabouiller, la pétrir, la couper, l’étaler,… 

Oui, les enseignants de classes de maternelle utilisent beaucoup cette matière pour exercer la motricité fine et faire découvrir cette structure douce et molle, malléable à souhait qui permet d’imaginer de multiples créations éphémères… 

Oui, au cabinet de graphopédagogie, nous utilisons aussi souvent la pâte à modeler, même chez les plus grands. Nous cherchons à détendre la main, à délier les doigts, à favoriser la motricité fine, à stimuler la zone du réflexe d’agrippement palmaire (la base des doigts). Les consignes pour former une boule ou un colombin incitent à faire bouger tous les doigts et à gérer les pressions et ce… d’une seule main et sans s’aider du support ! Ces petits jeux permettent de faire travailler les deux mains et d’équilibrer ainsi les sensations.

Pour les fans de pâte à modeler, une collègue enseignante a partagé une superbe recette, facile à réaliser et sans cuisson. C’est le moment d’improviser un petit atelier “cuisine” en famille, avec des ingrédients que tout le monde a chez soi. Puis proposer un petit set de table, divers récipients ou de la dinette pour préparer un “repas”. Et la magie de la pâte à modeler opèrera ! 

Bon amusement à vous tous !

Les outils pédagogiques

Bien écrire et aimer écrire

Un guide pédagogique clair et concis pour accompagner les enseignants dans l’apprentissage de l’écriture cursive à l’école primaire. 

Ce livre est riche en illustrations, nombreux conseils pratiques et liens pour compléter le propos d’une graphopédagogue en exercice. Une lecture qui permettra de mieux comprendre et d’investir une méthode qui fait ses preuves. 

Un ouvrage agréable à lire, fort pratique et à l’usage des professionnels qui souhaitent approfondir leurs connaissances et découvrir également notre métier de graphopédagogue. 

Merci Laurence Pierson pour la rédaction de ce manuel que je conseille vivement d’acquérir à tous mes collègues professeurs des écoles. 

Le coffret Bien écrire

Yvette Aboukrat et Rébecca Gontier, enseignantes et graphopédagogues du Réseau 5E, ont publié il y a maintenant un joli coffret à destination des parents pour leurs enfants de 6 à 10 ans. 

Les 30 grandes cartes, aux jolis dessins aux tons pastels, décrivent clairement de chouettes activités à proposer aux enfants pour le faire découvrir le plaisir d’écrire. De petits jeux faciles à mettre en œuvre pour apprendre à bien tenir son crayon et à bien écrire tout en s’amusant. 

Les fiches explicatives sont parfois agrémentées de QRCode pour aider les parents à visualiser l’exercice. Un guide pédagogique vient compléter le coffret et accompagne les familles. 

Les enseignants pourront également piocher quelques idées sympas pour varier les entrées en classe ou pour débloquer un élève qui n’ose se lancer dans l’écriture. 

Jeu à découvrir au cabinet Eductamine

Des cahiers d'écriture

Laurence Pierson, graphopédagogue et formatrice à l’Association 5E, ecritureparis.fr est l’auteure de la collection Mes cahiers d’écriture aux Editions Mdi. 

La méthode d’apprentissage est progressive, de la MS jusqu’à la fin du cycle 2 et propose également un cahier pour l’aide personnalisée en cycle 3.

Des conseils et des astuces y sont proposés pour aider vos élèves à échauffer leurs doigts, à bien tenir le crayon, comprendre et consolider le geste de formation des lettres et à adopter une posture confortable pour écrire… 

Pour les enseignants

Une police d'écriture cursive scolaire : Belle Allure

Pour réaliser numériquement vos modèles en écriture cursive, Jean Boyault a créé la police Belle Allure qui respecte les recommandations des Programmes de l’Education Nationale. Il existe différents versions pour s’adapter à l’âge de vos élèves. Un article de LesOutilsTice qui présente en détails cette police et les astuces pour l’utiliser dans vos modèles ou vos visuels. 

liaison entre les lettres et boucles

Les réflexes archaïques en lien avec l'écriture

Bénédicte Cazals, Ostéopathe D.O. et créatrice de la méthodologie aRc-En-Flex nous livre quelques unes de ses observations quant à la posture que nos enfants ou nos élèves prennent pour écrire.

Son article explique que la position qu’ils adoptent en classe ou à la maison, reflète souvent des réflexes archaïques mal intégrés.

Pour bien écrire, il faut être confortablement installé ET bien assis. Si l’enfant est gêné par des réflexes non intégrés, il aura des difficultés à se corriger malgré l’insistance de ses parents ou de son enseignant de lui demander de correctement s’assoir.

Bonne lecture.

10 astuces pour apprendre à écrire dans un cahier

Comment apprendre à bien écrire dans un cahier ?

Voici 10 astuces pour que nos petits élèves passent de la feuille blanche à un cahier avec des lignes, (beaucoup de lignes et dans tous les sens !). 

10 petits conseils pour les aider à glisser en douceur du graphisme à l’écriture cursive normée. 

10 idées pour leur expliquer ce qu’est une page de cahier, s’y repérer, ne pas se noyer dans cet océan sage de lignes… et apprendre à dompter ce support d’écriture. 

 

Guelles lignes
pour apprendre à écrire ?

Un petit article pour vous présenter les différents lignages que l’on peut trouver en France.
Quelles lignes utiliser pour apprendre à écrire ? 

Quelles lignes proposer pour les enfants en difficultés ?

Quelles adaptations sont à notre disposition ? 


Quelles lignes utiliser pour apprendre à écrire ? Quelles lignes proposer pour les enfants en difficultés ? Quelles adaptations sont à notre disposition ?

Un petit article pour vous présenter les différents lignages que l’on peut trouver en France et ainsi pouvoir proposer le lignage le plus adapté à vos élèves en fonction de leurs besoins. 

 

Un lignage adapté :
le lignage Gurvan

Le lignage Gurvan est un lignage bicolore qui a été créé par Anne-Gaël Tissot, graphopédagogue, d’après les avis pratiques et éclairés d’un de ses élèves nommé Gurvan qui peinait à écrire sur un lignage Seyes traditionnel (dyspraxie visuo-spatiale). Ce lignage est particulièrement adapté pour les personnes ayant des difficultés à se repérer dans le lignage Seyes classique et peut être utilisé comme support temporaire (apprentissage ou rééducation). 

Les repères bien visibles permettent de mieux se repérer dans les lignes et d’apprendre ou ré-apprendre à écrire lisiblement sans trop d’effort visuel. 

Je recommande d’utiliser ce lignage pour l’apprentissage de l’écriture en fin d’école maternelle ou début de CP mais également pour les enfants avec des difficultés à écrire à la main ou souffrant de problèmes visuels. 

Des cahiers vierges “Cahier Gurvan” sont disponibles aux Editions Mdi, sous différents formats et 3 hauteurs d’interlignes 2mm, 2.5mm et 3 mm pour s’adapter au mieux au besoin de l’enfant. 

Il est également possible de télécharger gratuitement des feuilles à imprimer (en couleurs ou en noir et blanc) sur le site SOS écriture ou sur le générateur de lignes Desmoulins.fr.

Je vous laisse visualiser la capsule vidéo pour comprendre que le lignage Gurvan peut être véritablement magique ! Et redonner le sourire à un enfant, à sa famille et à son enseignant ! 

Bien tenir son crayon

Comment bien tenir son crayon ? 

Je publie cet article après les deux précédents sur la tenue du crayon et les progrès que l’on peut attendre après quelques entrainements pour se corriger… et pouvoir progresser en écriture. 

Chez Educ’TaMine, comme chez les graphopédagogues du Réseau 5E, nous utilisons une méthode visuelle et imagée pour apprendre à bien placer ses doigts… C’est ce que nous appelons l’encodage kinesthésique. 

La tenue de crayon que nous enseignons permet d’éviter les tensions dans la main et le poignet, de détendre les doigts, de permettre au crayon d’être mobile, de stabiliser la main. L’écriture devient plus fluide, le geste est alors plus souple et sans douleur, le crayon semble léger et glisse sur le papier… 

“L’essayer, c’est l’adopter” après quelques entrainements quotidiens pour que le corps oublie l’ancienne tenue inefficace ou douloureuse et automatise la nouvelle préhension du crayon ! 

Vous trouverez des images et des explications sur les sites de mes collègues dans leurs rubriques “ressources ou outils pédagogiques”. Ecriture Mode d’emploi propose également des comptines pour l’apprentissage en classe de maternelle. 

Vous l’avez remarqué, je prends plaisir à créer mes photo-montages ! Aujourd’hui, je vous en propose deux pour comprendre et mieux visualiser la tenue de crayon pour le droitier. Comparez-la avec celle du gaucher… Vous vous apercevrez qu’il n’y a pas de différence dans l’encodage si l’on utilise sa main droite ou sa main gauche pour écrire ! Si ce n’est l’effet miroir… 

C’est parti pour jouer en famille et en classe à 1,2,3 soleil ! 

Tenue du crayon chez le droitier
Tenue du crayon chez le gaucher

L'importance de pencher sa feuille

Pourquoi est-ce important d’apprendre à pencher sa feuille ? 

Que l’on soit gaucher ou droitier, le conseil est le même : la feuille doit être positionnée dans l’axe de l’avant-bras (le bord est donc parallèle) ce qui permet de : 

– garder le poignet fixe (quand le poignet est cassé, les douleurs surgissent vite !)

– réduire les tensions

– avoir les doigts sous la ligne d’écriture

– déplacer son bras en glissant simplement et sans effort

– voir ce que j’ai écrit, ce que j’écris 

– gérer la suite de la ligne et anticiper le retour à la ligne efficacement.  

Un détail qui n’en est donc pas un, à partager à la maison et en classe !

Croquemine, la mascotte du cabinet Educ’TaMine vous explique dans une capsule très courte comment incliner sa feuille ou son cahier pour écrire confortablement. 

Penche ta feuille et tu écriras mieux et sans douleur. Penche ton cahier et tu verras ce que tu écris.

Alors 1,2,3 c’est parti !