La méthode utilisée
en graphopédagogie

La méthode de graphopédagogie « 5E », a été conçue et expérimentée depuis 2013 par les quatre graphopédagogues fondatrices de l’Association 5E. 

Cet enseignement de l’écriture se caractérise par un nombre de séances d’intervention réduit, une correction de la posture, une remédiation de la tenue du crayon et par un entraînement régulier pour automatiser le ductus (geste de formation des lettres), avec un investissement de la famille.

En pratique, les graphopédagogues du réseau 5E s’engagent à suivre les préconisations suivantes :

– nombre de séances limité : maximum 10 cours, sauf pathologie avérée,

– exercices adaptés à réaliser quotidiennement à la maison, entre les séances,

– durée d’une séance optimale pour prendre le temps avec chaque élève : jamais plus d’un rendez-vous par heure,

– inciter les adultes accompagnateurs à assister aux cours pour les enfants,

– séances espacées de 3 à 5 semaines (sauf les deux premières qui sont plus rapprochées),

– aucun bilan ne sera établi ni facturé,

– aucun diagnostic médical ne sera établi,

– travailler en lien avec les autres professionnels (enseignants, membres du Réseau d’Aides RASED, orthophonistes, psychomotriciens, orthoptistes…).

Des progrès  rapidement visibles

Prise en charge au cabinet Eductamine
Progrès dans la tenue de crayon après 4 mois de remédiation pour un élève de CE1
progrès au cabinet Eductamine
Progrès de l'écriture d'un élève de CE1 entre mi mars et juillet
Progrès visibles
Evolution de la tenue du crayon en 5 mois chez un élève de CM2
Comparaison des cahiers d'exercices d'un élève en 6ème en 4 mois d'entrainements

Les résultats
de cette méthode

L’entrainement régulier permet d’ancrer de bonnes habitudes, d’acquérir une posture confortable et ergonomique, d’apprendre la tenue correcte du crayon et d’automatiser un geste d’écriture efficace.

La remédiation complète nécessite en moyenne entre 6 et 8 séances réparties sur 4 à 6 mois. 

Dès les premières séances, des progrès sont observés sur les supports d’écriture. 

Les bénéfices et les résultats sont rapidement visibles :

– la posture et la tenue du crayon se modifient,

– le geste devient aisé et plus fluide,

– la qualité de l’écriture s’améliore,

– la vitesse augmente tout en s’adaptant aux objectifs de chacun,

– les stratégies de copie sont comprises et utilisées efficacement,

– les douleurs s’atténuent puis disparaissent,

– l’orthographe et les connaissances grammaticales s’améliorent globalement,

– le plaisir d’écrire est découvert et exprimé,

– l’estime de soi, la confiance, la fierté de réussir sont retrouvées,

– l’élève est plus serein à l’école, moins agité, en réussite…

Une étude est actuellement menée par Anne-Gaël Tissot avec des graphopédagogues du Réseau 5E pour mesurer l’efficacité de cette méthode. 

Les premiers résultats montrent une amélioration significative de la qualité et de la vitesse d’écriture pour l’échantillon considéré.