Eduquer sa mine pour une écriture 

efficace, lisible et sans effort.

Quand venir faire le point dans un cabinet de graphopédagogie ?

Quand l’écriture est

lente

illisible ou difficile à relire

fatigante et nécessite beaucoup d’efforts

douloureuse

source de stress et d’anxiété

laborieuse et coûteuse en énergie et en temps

Quand l’écriture se détériore au fil des années ou avec la vitesse exigée

Quand l’écriture ne reflète pas la personnalité…

Quelques exemples en images… 

Position assise
Une posture inconfortable
Tenir mal son crayon
Une tenue de crayon crispée
Texte copié par un adulte
Une écriture difficilement lisible
Copie des leçons
Des devoirs copiés avec efforts
Stylo 4 couleurs
Un outil scripteur mal choisi
Ecriture difficile
Quand écrire devient trop compliqué

Photos Cabinet Educ’ Ta Mine

Quels sont les signes
qu'un enfant est en difficultés d'écriture ?

Au quotidien, Parents, vous observez votre enfant et vous vous interrogez sur sa façon d’écrire. 

En pratique de classe, Enseignants, vous êtes confrontés aux problèmes d’écriture de vos élèves. 

Voici quelques signes qui peuvent vous aider à repérer les difficultés d’écriture :

  • Les devoirs copiés dans l’agenda sont illisibles, les leçons sont difficiles à relire.
  • Les cahiers sont sales, froissés, mal tenus, mal présentés, troués, déchirés, raturés…
  • La trousse est en mauvais état : les stylos sont rongés et cassés, les mines sont abimées, les crayons très souvent taillés,… Il est nécessaire de renouveler trop souvent le petit matériel. 
  • Les textes, les traces écrites, les devoirs sont mal copiés, comportant de nombreuses fautes d’orthographe.
  • L’enfant manque de temps pour finir ses exercices, ses évaluations écrites et copier ses leçons : il termine toujours en dernier, au prix de gros efforts de concentration.
  • Des commentaires négatifs et des annotations parfois décourageantes dans les cahiers. 
  • L’enfant semble stressé, agité dès qu’il doit écrire ou recopier un texte.
  • Il n’aime pas colorier, dessiner et tient bizarrement son crayon.
  • Il se plaint de douleur quand il écrit, même peu de lignes. 
  • Un doute persiste sur le choix de la main qui tient le crayon : l’enfant est-il gaucher ou droitier ?  

Il est temps d’orienter vers un cabinet de graphopédagogie ! 

Quelques bonnes raisons
pour débuter un ré-apprentissage de l'écriture

  • Avoir une écriture confortable et lisible
  • Apprendre ou retrouver un geste graphique sans effort
  • Obtenir une vitesse d’écriture efficace et adaptée
  • Améliorer son orthographe et progresser en production d’écrits
  • Apprendre à copier vite et bien 
  • Mieux mémoriser ses cours 
  • Savoir prendre des notes
  • Retrouver la confiance en soi 
  • Prendre plaisir à écrire 
  • Prévenir l’échec scolaire, la phobie ou le dégoût de l’écrit