Comment bien tenir son crayon ?

  • Post published:4 décembre 2020

Comment bien tenir son crayon ? 

Je publie cet article après les deux précédents sur la tenue du crayon et les progrès que l’on peut attendre après quelques entrainements pour se corriger… et pouvoir progresser en écriture. 

Chez Educ’TaMine, comme chez les graphopédagogues du Réseau 5E, nous utilisons une méthode visuelle et imagée pour apprendre à bien placer ses doigts… C’est ce que nous appelons l’encodage kinesthésique. 

La tenue de crayon que nous enseignons permet d’éviter les tensions dans la main et le poignet, de détendre les doigts, de permettre au crayon d’être mobile, de stabiliser la main. L’écriture devient plus fluide, le geste est alors plus souple et sans douleur, le crayon semble léger et glisse sur le papier… 

“L’essayer, c’est l’adopter” après quelques entrainements quotidiens pour que le corps oublie l’ancienne tenue inefficace ou douloureuse et automatise la nouvelle préhension du crayon ! 

Vous trouverez des images et des explications sur les sites de mes collègues dans leurs rubriques “ressources ou outils pédagogiques”. Ecriture Mode d’emploi propose également des comptines pour l’apprentissage en classe de maternelle. 

Vous l’avez remarqué, je prends plaisir à créer mes photo-montages ! Aujourd’hui, je vous en propose deux pour comprendre et mieux visualiser la tenue de crayon pour le droitier. Comparez-la avec celle du gaucher… Vous vous apercevrez qu’il n’y a pas de différence dans l’encodage si l’on utilise sa main droite ou sa main gauche pour écrire ! Si ce n’est l’effet miroir… 

C’est parti pour jouer en famille et en classe à 1,2,3 soleil ! 

Tenue du crayon chez le droitier
Tenue du crayon chez le gaucher