Graphopédagogie en maternelle

  • Post published:11 juin 2021

La graphopédagogie en maternelle est-ce possible ? 

Dans le réseau des graphopédagogues 5E, nous accueillons rarement des petits élèves avant la GS de maternelle. Pourtant, j’ai reçu Noah, 4 ans et demi au cabinet. 

Noah est scolarisé cette année en moyenne section. Ses parents et sa maitresse s’inquiétaient sur la tenue de son crayon qui manquait de tonus et sa posture. Les appuis n’étaient pas bons en position assise. Noah s’est cassé le bras droit à 2 ans. Après la première séance, j’ai su que Noah était prêt pour apprendre et prendre des bonnes habitudes et nous nous sommes revus régulièrement, toujours dans la bonne humeur et avec le sourire. 

Très volontaire et à l’écoute, Noah a aimé travailler avec Croquemine pour découvrir des jeux de motricité globale et fine. A la maison, il est accompagné par toute la famille : il fait rapidement des progrès et toujours avec plaisir et envie. Sa maman remarque même qu’il tient mieux ses couverts à table. 

En 5 séances chez Educ’TaMine, Noah est prêt pour une rentrée en GS en sachant bien tenir son crayon, incliner sa feuille et déplacer son bras. Son pouce bouge bien. Il connait toutes ses lettres et prend plaisir à les écrire dans l’ordre alphabétique qu’il connait sur le bout des doigts. Il aime écrire les prénoms et des petits mots. Il s’est bien préparé et tout le monde est rassuré. 

Bravo Noah, tu es mon plus jeune petit élève mais avec une vraie grande motivation ! Merci pour ce temps passé ensemble qui m’a ravie. 

“Je tiens à vous remercier Emilie. Noah a fait d’énormes progrès sur le maintien de crayon et la motricité est nickel. Vous êtes une personne superbe avec les enfants. Ils sont de suite à l’aise. Merci beaucoup à vous”.